Paléolithique

C’est une trés longue période de temps. Rendez-vous compte! Les romains ont commencé d’occuper la Narbonnaise quelques 70 années avant la conquête de César. Celà ne fait jamais qu’environ 2130 ans. Une paille sur l’horloge de la présence des hommes à Cumiliacum, à Cunlhat pardon.

Le paléolithique décrit un passé beaucoup plus lointain. A Cunlhat nous avons récolté presque par hasard un indice qui pourrait peut-être signer une présence de l’homme au moins 20 fois plus ancienne que les temps gallo-romains . C’est une autre espèce d’hommes qui peuplait l’Europe à cette période (entre -300.000 et – 40.000 ans). Pour l’histoire ses premiers restes ont été trouvés dans la vallée de Néander, littéralement Néandertal, à quelques miles de Düsseldorf en Allemagne.

Mais prudence ! Un ou deux petits cailloux constituent seulement des indices… Ainsi ce nucléus dont la technique de taille correspond à ce que pratiquait l’homme de Néandertal pourrait bien signer la présence de ce lointain parent sur les hauteurs de Cunlhat. D’ailleurs, ne dites plus ancêtre car dans la famille humaine les hommes de Néandertal vivant au paléolithique moyen ou moustérien seraient plutôt nos arrières petits cousins.

Nucléus Levallois – diamètre 5 cm
Silex taillé selon la méthode Levallois (préparation du nucléus en vue d’obtenir un éclat utile) trouvé à Cunlhat. le débitage du silex est caractéristique, voir ci-contre, sur l’une des faces on distingue l’enlèvement de l’éclat recherché (celle sans cortex). Si cet objet laisse penser à une date de fabrication au moustérien (selon une première expertise par un spécialiste) néammoins cette technique a été employée à des périodes plus tardives. Ce n’est en rien une preuve chronologique, il faut considérer l’information apportée par l’objet comme l’indice d’une présence humaine trés ancienne ce qui au demeurant n’a rien d’improbable.

Eclat Levallois,il s’agit de la pièce obtenue aprés débitage d’un nucléus. Cet éclat a pu servir par exemple de pointe de sagaie pour la chasse.
Objet trouvé sur la commune d’Auzelles.

Éclat Levallois débité selon la méthode Levallois préférentielle.
Source : José-Manuel Benito Álvarez
Wikipedia

Eclat Levallois trouvée à Domaize
Collection privée