Les Gallo-Romains

Des tegulae, un nom et quelques articles dans la littérature

Paradoxalement, les vestiges de ma propre époque sont quasi absents, mais croyez-moi vous n’êtes pas assez attentifs, votre regard manque singulièrement d’acuité.

Si des fondations gallo-romaines dans le pays de Cunlhat ne semble laisser planer de doutes chez les différents auteurs, force est cependant de constater que les vestiges particuliers à cette époque sont rares et peu démonstratifs. Ce sont surtout les noms de lieux, la toponymie, qui rendent probable cette présence.

Néammoins quelques découvertes fortuites de tuiles à rebord (tegulae) à Auzelles, Cunlhat, Tours … donnent des indices bien que ces dernières furent fabriquées jus qu’à l’époque moderne. Il nous manque l’information fiable que pourraient nous donner certains objet comme la céramique sigillée trop rarement découverte. Il va falloir ouvrir l’oeil et comme souvent avoir de la chance.

Cette chance certains semblent l’avoir eue, un article (XXXX) signale une mosaïque qui pourrait bien provenir de ma villa de Cumiliacum et dont on ne connait absolument rien à Cunlhat ! Si quelqu’un de charitable pouvait nous renseigner à ce sujet!

Ambroise Tardieu dans son inventaire du Puy-de-Dôme nous parle d’un temple fouillé à Tarragnat d’Auzelles, il en décrit même le mobilier dont plus personne ne sait ce qu’il a bien pu devenir. Il aurait été trouvé un vase en argent portant inscrition « Bassolus … fils de Bassinus … « . Sacré Bassinus qui craignait les foudres du ciel. La référence à Taranis le Dieu Gaulois ne manque pas de sel dans cette affaire. Dommage que votre serviteur Cumilius ait la mémoire qui flanche. A mon âge ….